Conseils sur les variantes du rami

Les principales variantes du rami sont le Gin rami et le kalooki. Chacun de ses jeux présentent des spécificités qui lui sont particulières.

La base du jeu des variantes du rami reste relativement similaire. Ils se jouent avec des paquets de 54 cartes auquel sont les jokers peuvent être conservées ou retirés. Le but du jeu est toujours de former des combinaisons des cartes. Pour toutes les variantes, les joueurs tirent et jettent une carte à chaque tour afin d’améliorer leur main jusqu’à la victoire de l’un des joueurs.

Le Gin Rami est la variante du rami la plus connue de ce jeu de carte que nous apprécions.

C’est aussi probablement la version qui ressemble le plus au poker. Le nombre de cartes distribuées aux joueurs varient en fonction du nombre de participants. Ainsi, lors d’une partie à deux joueurs, chacun recevra dix cartes. Pour une partie de trois à quatre joueurs, chacun se verra remettre sept cartes. Pour ce jeu, les jokers sont retirés du paquet de cartes à jouer.

Comme pour le rami classique, chacun des participants chacun son tour tire une carte et en jette une autre de sa main. La partie peut être gagnée de deux façons. Un des joueurs peut faire « gin », c'est-à-dire qu’il étale l’ensemble des cartes qu’il avait en main en un seul coup. Les perdants se voient alors attribué des points de pénalité équivalents à la valeur de l’ensemble des cartes qui leur ont été distribués également appelé deadwood. En cas de « gin » les perdants se voient attribuer une pénalité complémentaire de 25 points.

Un joueur peut également gagner en faisant un « knock ». Cela signifie qu’il pose sur la table une partie seulement de ses cartes à condition qu’il ne lui reste en main qu’un deadwood ayant une valeur ne dépassant pas 10 points. Dans ce cas de figure, ses adversaires pourront placer leurs cartes au sein des différentes combinaisons déposées. La valeur des cartes déposées par les autres joueurs se verront déduites de leur deadwood. C'est une variante du rami qui est populaire. En cas de « knock », un joueur adverse peut également faire un « undercut ». cette situation est possible si le deadwood d’un autre joueur est inférieur à celui du joueur qui vient de faire un « knock ». Au gin rami, le vainqueur est toujours assuré de remporter 75% de la cagnotte déposée. Le reste est distribué aux autres joueurs en fonction de leurs points de pénalité.

Le Kalooki est une des variantes du rami qui présente la particularité de se jouer avec les jokers.

Il existe deux différentes versions du kalooki :

  • Le kalooki 51 est la version la plus répandue. Dans ce jeu de rami, le joueur ne peut poser ses cartes sur le tapis sans avoir au minimum des combinaisons équivalentes à 51 points. De même, les jokers peuvent remplacer n’importe quelle carte du jeu. L’utilisation du joker présente des avantages et des inconvénients. Si le joueur effectue une sortie, s’il dépose une partie de ses cartes sur le tapis mais en conserve en main, et que ses combinaisons comportent un ou plusieurs jokers, ses adversaires pourront remplacer le joker par la carte de valeur numérique qu’elle représente. Le concurrent pourra alors utiliser ce joker pour constituer ses propres combinaisons.
  • Le Kalooki 40 est également considéré comme la version anglaise du rami. Dans cette version, le joueur doit cumuler un nombre de point égal ou supérieur à 40 pour étaler ses cartes. Par ailleurs, les joueurs ne peuvent leur carte que de la pioche. Les cartes de la pile de défausse ne peuvent être récupérée. Si un joueur est, toutefois, intéressé par la dernière carte qui a été jeté, il ne pourra la récupérer qu’à condition de poser sur le tapis une combinaison de carte correspondant à 40 points.
  • Enfin, dans cette variante du rami, l’As ne peut être utilisé qu’en combinaison avec des figures et pas avec des chiffres. La combinaison As, roi, dame et possible mais pas la combinaison As, deux, trois.

    Si ces versions sont considérées comme les plus répandues, il existe une multitude de jeux de rami présentant des petites différences dans le nombre de cartes distribuées, le nombre de paquet de cartes utilisées, les façons de gagner ou encore en fonction du comptage des points. Parmi ces jeux, on pourra trouver les jeux de Rami (Kaluki, Kalookie), Gin Rami, Rami 500, Gin Oklahoma, Gin Hollywood, Shanghai Rami, Michigan Rami, Liverpool Rami, Carioca Rami, Crazy Rami, Rami Progressif, Contract Rami, Ramicube, Ultimate Rami, Rami Russe. Rami Krazy Bee 15, Rami Hongrois, Rami O, Rami Continental, Conquian, Rami Frustration, Rami 12-Step, Rami Tripoley, Rami Construction, Rami Bonanza, Robbers' Rummy, Rumino, Rami Omar, Dummy Rummy et beaucoup d'autres.